ADOPTELEC.COM Arnaud GERARD - Artisan (Bio)électricien / Habitât sain et intelligent Conseiller en environement électromagnétique
ADOPTELEC.COMArnaud GERARD - Artisan (Bio)électricien / Habitât sain et intelligentConseiller en environement électromagnétique

Champs électromagnétiques, Quels dangers ?

Les champs électriques affectent le système nerveux, endocrinien (production d’hormones) et immunitaire, et acidifient l’organisme En plaçant un lit devant un mur pollué en champ électrique, une tension induite de plusieurs centaines ou milliers de milli Volts sera mesurable. Le sommeil en sera donc affecté, mais aussi l’équilibre acido-basique. D’autres effets sur le système nerveux, endocrinien et immunitaire seront remarqués

Les Champs magnétiques perturbent le fonctionnement cellulaire, peuvent modifier le patrimoine génétique (ADN).
Selon la communauté scientifique internationale, à 200 nano Tesla, la production de mélatonine, hormone du sommeil mais aussi anti-cancer et anti-radicaux libres (sécrétée par la glande épiphyse), est affectée, et à 1200 nT (12 mG), elle n’est plus assimilée par le corps. Les champs électromagnétiques de basses et hautes fréquences altèrent à certains niveaux la production de mélatonine. Un dosage de cette mélatonine dans votre urine est possible. En 2002, le champ magnétique a été classé en 2B «peut être cancérigène» à partir de 0,4 μT (400 nT - 4mG) par le CIRC (Centre International de Recherche contre le Cancer).

Les Ondes électromagnétiques hautes fréquences sont des micro-ondes sous l’action desquels l’eau et les tissus animaux et végétaux, vivants et morts, contenant de l’eau, s’échauffent (effet thermique).
Ce phénomène est dû à l’agitation des molécules d’eau qui, en s’entrechoquant et en vibrant, dégagent de la chaleur. Même à des très faibles niveaux d’intensité (en dessous du dégagement de chaleur), les micro-ondes peuvent provoquer un phénomène de résonance électromagnétique sur des
molécules biologiques (protéines, acides aminés, hormones stéroïdes, etc.) et activer le pouvoir réactionnel de ces
molécules.
Les études officielles concernant les effets des hyperfréquences ne prennent compte que de l’effet thermique !!!

 

Barrière Hémato-Encéphalique et Impacts Vasculaires Crâniens
Ouverture de la barrière hémato-encéphalique

Les vaisseaux sanguins du cerveau sont entourés d’un tissu de cellules «endothéliales», appelé «barrière hématoencéphalique» ou «barrière sang-cerveau», dont la fonction est de servir de filtre, empêchant la pénétration
de toxines, de substances telles que l’albumine ou de métaux lourds. Sous l’effet de chocs traumatiques, de rayonnements ionisants mais aussi des ondes électromagnétiques de hautes fréquences, la barrière cellulaire dans le cerveau devient perméable, créant des mini-oedèmes et des inflammations des méninges. Les systèmes énergétiques, nerveux, et l’horloge biologique sont affectés, provoquant à court ou moyen terme des perturbations susceptibles de présenter des risques pour la santé. Les troubles constatés :
stress, changement d’humeur, difficultés à se calmer, émotionnel excessif, inversion de l’horloge biologique donc
difficulté à s’endormir, réveil difficile, dans certains cas troubles visuels, parfois auditifs, vertiges, perte d’équilibre,
yeux excessivement secs
. Selon certaines études, les circuits neuronaux pourraient être endommagés, entraînant un
vieillissement précoce du cerveau, ainsi qu’un risque de tumeur cérébrale (brins d’ADN brisés, multiplication
anarchique de cellules).

 

Impacts vasculaires crâniens

Suite à un choc physique, émotionnel et surtout à la carence de vitamine C entraînant une faiblesse du collagène
constituant les veines et artères, on constate fréquemment des ‘’Impacts vasculaires crâniens’’, correspondant
également à des mini-oedèmes.
Les conséquences sont identiques à celles de la BHE, mais apparemment moins rapides. Des perturbations énergétiques cardiaques s’y ajoutent fréquemment, du fait dans la majorité des cas de l’épaississement des carotides.
Les pulsations en basse fréquence (à 10 Hz) du Wifi sont susceptibles d’interférer avec les fréquences cérébrales
alpha émises lors de l’endormissement, d’empêcher le cerveau de descendre à 2 ou 3 Hz pendant le sommeil
profond, en perturbant le sommeil.

Téléphone :

06 40 22 24 36

 

ou utilisez notre formulaire de contact

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Arnaud GERARD - SARL AXE PORTAGE

Appel

Email