ADOPTELEC.COM Arnaud GERARD - Artisan (Bio)électricien / Habitât sain et intelligent Conseiller en environement électromagnétique
ADOPTELEC.COMArnaud GERARD - Artisan (Bio)électricien / Habitât sain et intelligentConseiller en environement électromagnétique

Limitez les effets biologiques produits par les fréquences véhiculées par l'électricité sale.

L'électricité polluée ou "sale" peut se définir comme une pollution de haute fréquence qui se rajoute et est véhiculée dans la pollution électrique produite par nos installations électriques.

 

Ces "harmoniques" perturbantes sont générées plus spécialement par : les transformateurs d'ordinateurs, les chargeurs d'appareils, les lampes fluocompactes ou économiques, les néons, les variateurs d'intensité lumineuse (dimmer), l'ensemble des appareils électriques, et plus récemment les nouveaux compteurs dits intelligents Linky et les émissions liées dans les bandes de 10 kHz à 95 kHz (bande de garde comprise de la bande dite CENELEC A), etc.

 

C'est le type de pollution électromagnétique présente dans la pollution électrique qui se caractérise par la présence de hautes fréquences de 4 kHz à 100 kHz véhiculées par le réseau électrique et qui peuvent avoir un impact nuisible sur notre corps.

Graphique pollution de l'électricité sale : enregistrement graphique réalisé avec un oscilloscope portable de type Fluke 199C ScopeMeter. En rouge, on aperçoit très bien les fréquences polluantes qui "encrassent" l'électricité.

En bleu l'onde sinusoïdale 50 Hz du courant électrique. Graphique montrant une forte pollution de l'électricité par les harmoniques dans la bande des KHz: Nous sommes ici en présence avant mise en place des filtres d'environ 1000 unités GS.

Graphique électricité nettoyée : enregistrement graphique après l'usage de minimum 15 filtres STETZERIZER™.

On observe clairement la diminution nette du niveau de pollution et par conséquent de l'encrassement de l'électricité. Nous sommes ici en présence après mise en place des 15 filtres d'environ 35 unités GS.

 

Il convient de préciser que les filtres STETZERIZER™ ne prétendent pas être une panacée universelle pour les personnes qui sont affectées ou souffrent d’un des problèmes de santé mentionnés ci-après. Toutefois, comme indiqué ci-dessous, les recherches font état d'une amélioration substantielle de la qualité de vie des personnes qui sont sensibles aux niveaux excessifs de rayonnements électromagnétiques.

 

Parmi les symptômes d'exposition aux rayonnements de fréquence radioélectrique (syndrome pathologique des ondes radioélectriques) figurent les symptômes suivants :

neurologiques - maux de tête, nausées, manque de concentration, irritabilité, fatigue, insomnie, douleur musculaire et articulaire et spasmes musculaires
cardiaques - palpitations, arythmie, tension artérielle faible ou élevée, essoufflement
respiratoires - sinusite, bronchite, pneumonie, asthme
dermatologiques - éruption cutanée, démangeaison, brûlure, rougeur du visage
ophtalmologiques - douleur ou brûlure oculaire, pression intraoculaire, détérioration de la vision, cataractes.
autres - problèmes digestifs, déshydratation, anomalies immunitaires, douleurs dentaires, sens altéré de l'odorat (extrait de « No Place to Hide », de Arthur Firstenberg, avril 2001).

Des recherches récentes ont démontré l'efficacité des filtres STETZERIZER™ en particulier pour :
• Réduire les symptômes associés à l'hypersensibilité électrique découlant de l'électricité polluée dite communément « électricité sale (1) » comme les maux de tête, une faiblesse générale, un assèchement des yeux et de la bouche, des rougeurs au visage, de l’asthme, des irritations cutanées, des troubles de l’humeur générale y compris des dépressions et des angoisses.

• Aider les diabétiques à réguler leur niveau de sucre dans le sang (2)

• Réduire les symptômes de la sclérose en plaques (3)

Références scientifiques :
1 Havas, M. & Olstad, A. Power Quality Affects Teacher Wellbeing and Student Behavior in Three Minnesota Schools. Sci Total Environ (2008), doi:0.1016/j.scitotenv.2008.04.046


2 Havas, M. (2008) L'électricité « sale» relève le niveau de sucre dans le sang des diabétiques électrosensibles et peut expliquer le diabète fragile. Electromagnetic Biology and Medicine, 27:2, 135-146.


3 Havas, M & Stetzer, D. (2004). Les filtres Graham/Stetzer améliorent la qualité du courant dans les maisons et les écoles, réduit le niveau de sucre dans le sang, les symptômes de la sclérose en plaque et les maux de tête. Conférence scientifique internationale sur la leucémie infantile, Londres, du 6 au 10 septembre 2004

 

Téléphone :

06 40 22 24 36

 

ou utilisez notre formulaire de contact

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Arnaud GERARD - SARL AXE PORTAGE

Appel

Email